Le Colisée des Arts Générateur d'événements artistiques

La culture pour tous

resmoris |  30 août 2015

violon image

La culture appartient à l'humanité, c'est celle qui nous relie et nous soude. C'est celle qui peut réunir des milliers de personnes, toutes nationalités confondues, autour d'un festival, une exposition, un concert… On ne s'interroge pas sur le métier, l'éducation, l'opinion politique ou religieuse de notre voisin spectateur et comme par enchantement, on partage tous l'émotion, on acclame et on applaudit au même moment. La culture nous rappelle que nous sommes égaux.

Quelle que soit notre éducation, nous savons écouter, penser, aimer ou ne pas aimer, alors pourquoi se priver de la musique classique, du théâtre ou de l'opéra ? On vous a persuadé que c'est pour les riches, les snobs et les intellos. Avoir un avis ou une émotion est accessible à tous et ne requiert aucune connaissance préalable. Il est temps de dépasser les préjugés, en échange des plus étonnantes découvertes artistiques. La musique vivante est une pulsion de l'instant, le moment d'après en sera un autre, ne les ratez pas tous.

Dans l'une de ses chroniques, Jean-François Kahn s'interrogeait : « Désormais, qui décide de ce que le « peuple » a le droit d'entendre ? Deux radios, deux télévisions et trois multinationales du disque ». Les médias construisent du public de masse pour de multiples raisons, fabriquant des stars éphémères, et le matraquage dont nous sommes victimes en allumant nos télés, radios et ordinateurs induit une tolérance de notre part à la mauvaise soupe.

Il est évident que l'on peut passer un moment exceptionnel lors d'un concert de style populaire que lors d'un concert de  musique classique, et l'inverse est aussi possible, ce n'est pas l'étiquetage du style qui définit la qualité ; à nous de faire la différence. Il n'y a pas de grand art ni de petit art, il y a ceux qui ont la maîtrise de leur métier et les autres.

Vous allez dire que ce n'est qu'une question de prix, que l'art populaire sera toujours moins cher que l'art élitiste. Voici un petit comparatif tarifaire paradoxal, d'une programmation dite « populaire » et d'une autre dite « élitiste » qui se passera de commentaire :

Céline Dion salle omnisport à Paris :

De 70 € à 185 €

Pas de tarif jeune proposé

Les Noces de Figaro au Théâtre du Capitole :

De 41 € à 109 €

Tarif jeune moins de 27 ans, tarif : 10 €

Cela est bien entendu un exemple de spectacle dans de grandes salles institutionnelles pour la plupart subventionnées par l'état, la région ou le département, avec des charges de fonctionnement auxquelles nous participons au moment de l'addition.

On peut néanmoins retrouver ces mêmes artistes, et bien d'autres artistes tout aussi remarquables, dans d'autres lieux qui pratiqueront un tarif plus abordable.  C'est la promesse que fait le Colisée des Arts avec la collaboration des propriétaires des lieux et les artistes : offrir une culture de qualité pour tous !  Cela ne veut pas dire que qualité peut rimer avec gratuité, et c'est grâce à votre implication dans le processus culturel que tout pourra continuer d'exister. Il est l'heure de vous donner la parole, quel prix êtes-vous prêt à payer pour un bon concert avec des musiciens qui maîtrisent leur métier ?

rachel-esmoris

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *